Publicité

C’est officiel, le premier terminal fonctionnant sous Android vient d’être validé par le département de la défense américain. Il permettra aux services secrets des Etats-Unis d’accéder à des dossiers confidentiels de manière ultra sécurisée.

Publicité
 

[adsenseyu2]

En fait, le gouvernement américain dispose déjà de téléphones sécurisés, mais ceux-ci sont limités à une simple fonction d’appel et ne sont donc pas connectés … Ainsi certains généraux auraient officieusement pris la décision de se servir de leur smartphone personnel pour le “travail”. Pour parer aux différents problèmes que pourraient générer ce type de comportement, les autorités compétentes se sont donc pencher sur Android et iOS. Rappelons que jusqu’alors, seul les BlackBerry et la version 6.5 de Windows Mobile avaient obtenu la validation de la Défense américaine.

Publicité
 

C’est donc Android qui a été choisi, pour être associé à un portable Dell Venus, embarquant une version spécialement adaptée d’Android 2.2. Celui-ci serait couplé à un serveur distant et permettrait ainsi à l’utilisateur de synchroniser des données, d’avoir un pare-feu, ou encore de bloquer le smartphone en cas de perte ou de vol. La Défense précise également que ces smartphones ne devraient permettre l’installation d’applications uniquement approuvées par le gouvernement.

Dernière précision: en avril 2011, c’est l’armée américaine qui avait choisi d’équiper ses soldats de smartphones Android. Décidément, Android a vraiment le vent en poupe …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.