Android moins attractif pour les développeurs

Selon un sondage récent mené sur plus de 2000 développeurs à travers le monde, c’est iOS qui serait la plateforme la plus attractive pour développer les applications. Android arriverait bien sûr en seconde position mais sa fragmentation le pénaliserait en augmentant la difficulté d’adaptation des applications sur les différents appareils et leurs surcouches respectives, notamment.

Publicité
 

C’est l’étude trimestrielle d’Appcelerator qui explique tout cela. Cette dernière confirme donc l’érosion d’Android au profit d’iOS qui reste très attractif. Alors que l’année précédente, les développeurs étaient plus de 86% à déclarer vouloir développer sur Android, cette proportion tombe aujourd’hui à 79% (c’est la même chose avec les tablettes: 75% contre 66% aujourd’hui). La faute sans doute à un système trop fragmenté compliquant le développement d’applications sur les différents systèmes pour Android.

Mais la faute aussi à un intérêt grandissant pour le tout nouveau Windows qui arrive. Les développeurs précisent qu’ils sont plus intéressés par Windows 7 et le 8 qui arrive du fait du partenariat de ce dernier avec Nokia. Windows pourrait donc être un challenger de taille dans les mois ou les années à venir. A noter également la lente agonie de Blackberry qui n’en finit plus de chuter avec 16% des sondés (contre 20% il y a quelques mois).

Détail important: on note l’intérêt grandissant pour les webapps, qui intéressent aujourd’hui 67% des sondés. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela permettrait de développer des applications qui s’ouvrent indépendamment du système mais au sein d’un navigateur internet.

Publicité
 

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.