Voici la présentation et le test complet du jeu de type Clash Royale, Nano Legends sur Android. Il vient tout juste de sortir et est proposé par Nimble Neuron. Il ressemble comme deux gouttes d’eau au jeu des studios Supercell de part sa présentation et son gameplay. Vous vous affronter sur une carte divisée en deux par un lac ou une rivière, en tous cas une séparation, vous avez trois parties de votre base, trois monstres qui ne bougent pas et vous pouvez lancer vos équipes pour tuer ceux de vos adversaires. Comme pour le concurrent, vous avez un temps de recharge pour pouvoir lancer vos unités et lorsque vous tuez le monstre central, alors vous gagnez, même si l’un des deux autres est encore en vie.

Publicité
 
Nano Legends b

Ce ne sont pas à proprement parler des monstres mais des équipements, qui semblent vivants cependant.

ce qui change c’est que vous avez un héros avec des pouvoirs spécifiques. De même, graphiquement, Nano Legends est plus beau, plus détaillé, mieux fait. Les possibilités de gameplay sont élargies avec ce héros et la main divine qui amène vos équipes fait toujours son petit effet. Sur la droite de l’écran, vous avez vos attaques qui peuvent être lancées quand bon vous semble mais là aussi avec un temps limité.

Au fil de vos parties, vous débloquerez de nouvelles unités et de nouvelles armes etc etc. Tout cela peut être débloqué avec des parties ou bien avec de l’argent réel si vous voulez aller plus vite. Là aussi c’est très classique.

Publicité
 
Nano Legends c

Donc soyons clair, avec Nano Legends, vous ne découvrirez pas un nouveau jeu. C’est un Clash Royale like, assez bien foutu, mais qui n’apporte pas grand chose. Si ce n’est la réalisation rafraîchissante et l’univers un peu plus fouillé. C’est en tous cas le jeu parfait pour cet été, sur la plage.

Configuration requise pour jouer à Nano Legends: Android 5.0 au moins.

Nano Legends
Nano Legends
Développeur: Nimble Neuron
Prix: Gratuit

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.