Publicité
 

Final Fantasy 3: La célèbre saga est sur Android!

Sorti en 1990, Final Fantasy III fut le premier jeu de la série à se vendre à un million d’exemplaires, faisant de la saga de Square Enix un RPG légendaire. Alors qu’il était déjà disponible depuis pas mal de temps au Japon, Final Fantasy III arrive seulement chez nous. De quoi faire plaisir aux plus nostalgiques d’entre nous, bien que ce soit ici la version 3D sortie en 2006 qui nous est servie, et non la première de 1990.

Publicité
 

Si vous aimez les jeu de rôle, vous allez vous régaler! Il s’agit du remake de la version portée sur DS. Avec son passé mystérieux et ses classes de personnages interchangeables à loisir, FFIII reste un volet de la saga très attirant. L’histoire de FFIII est aussi classique que celle des deux épisodes précédents. Elle ne cache en rien ses similitudes avec le tout premier : il est encore une fois question de cristaux et de guerriers chargés d’en assurer la protection pour ainsi sauver le monde des ténèbres qui le menacent…

Les héros, Luneth, Arc, Refia et Ingus, sont très sympathiques. Leur design est vraiment accrocheur et se mélange bien à celui des personnages secondaires d’origine, qui sont eux plus ou moins fidèlement reproduits à partir des illustrations de Yoshitaka Amano. Enfin, ce n’est pas ça qui va leur donner plus de psychologie… La 3D donne une touche très particulière à cet opus qui n’en conserve pas moins une touche old-school très appréciable, et l’introduction en images de synthèse est stupéfiante de qualité

Comme dans tout RPG japonais, vous allez évoluer sur un atlas où sont éparpillés des villes et des donjons. Dans les villes, vous pourrez vous équiper, dormir, acheter des objets, parler aux gens pour obtenir des infos, etc. Sur l’atlas et dans les donjons, vous allez affronter quantités d’ennemis, les combats se déroulent au tour par tour.

La montée en niveaux s’effectue de manière exponentielle en récoltant des points d’expérience et vous octroie une amélioration de vos HP, MP et stats. Le système de magie est un copier / coller de celui du 1 à savoir que les magies se divisent en huit niveaux eux-mêmes constitués de trois sorts. En toute logique, les compétences dont vous bénéficiez découlent directement des jobs que vous utilisez. On peut, à tout moment, changer la classe de tous les membres de son équipe. De voleur à ninja, en passant par viking ou encore mage rouge, on dénombre plus de 20 jobs différents, accessibles au fur et à mesure de la progression à chaque fois que nos héros libèrent un cristal, chacun ayant droit à des techniques spécifiques et la possibilité ou non de recourir aux différentes magies et aux invocations.

Comptez environ 40 heures pour atteindre le niveau 60 et terminer le jeu, sachant que celui-ci comporte pas mal de passages délicats et quelques phases de level-up obligatoires. Le côté old-school du titre plaira surtout aux habitués du genre.

Caractéristiques du jeu:

  • Des graphismes 3D et des scènes entièrement retravaillées
  • Des commandes tactiles simples et intuitives permettant une navigation confortable
  • Une consultation plus rapide du bestiaire et des autres statistiques du jeu
  • Nouveau design des cartes récompensant la maîtrise des jobs

Vidéo du Jeu:

L’attente était justifiée pour voir enfin le trop méconnu Final Fantasy III se dévoiler à nous sur nos smartphone Android.  Le soft brille surtout par sa gestion intéressante des jobs dont le concept sera repris avec brio dans FFV, et enchante par sa réalisation stupéfiante sans oublier de conserver tout ce qui fait le charme d’un RPG old-school.

Les amateurs peuvent dores et déjà se le procurer sur Google Play au prix de 12,99 euros : le jeu pèse 172 Mo et nécessitera une machine sous Android 2.2.

Publicité
 

Android-Zone Recherche:

  • finak fantasy 3 apk soluce
  • soluce ff3 android

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.