Publicité
 

Une arnaque sous Android en Seine Saint Denis

Deux hommes soupçonnés d’avoir escroqué plus de 2000 utilisateurs d’Android ont été mis en examen hier, vendredi 24 février, à Bobigny (Seine Saint Denis). Le préjudice causé pourrait s’élever à 10 000 euros.

Publicité
 

Cela fait deux mois que les enquêteurs étaient sur leur piste. Le programme qu’ils avaient conçu prenait le nom d’applications Android officielles mais il leur permettait en réalité d’envoyer des SMS surtaxés à l’insu de leur propriétaire. Les pirates recevaient ainsi des codes de micro paiement qu’ils récupéraient et transféraient sur le téléphone d’un des pirates.

Une victime aurait par exemple téléchargée une application lui permettant en théorie de suivre sa consommation de forfait, mais en réalité celle-ci envoyait des SMS facturés 4,5 euros chacun.

Toutes ces arnaques pourraient donc avoir générées près d’une trentaine d’euros par personne et plus de 2000 utilisateurs seraient concernés depuis l’été de l’année dernière: un beau pactole donc.

Le parquet de Bobigny a donc ouvert une information judiciaire, pour escroquerie en bande organisée et détention d’un logiciel malveillant.

Publicité
 

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.