Publicité
 

Google ne viole pas les brevets d’Oracle !

C’est une décision qui fera date pour Google. Dans son procès qui l’opposait de longue date à Oracle pour violation de brevets, la firme américaine a été déclarée innoncente par un jury fédéral. Google n’aura donc pas à verser les 1 milliards de dollars de dommages et intérêts réclamés par Oracle.

Publicité
 

Oracle demandait en effet à Google d’arrêter d’exploiter la technologie Java, propriété d’oracle après le rachat de Sun Microsystems en 2010, au sein de son système d’exploitation Android. Le défense de Google reposait sur le faitque lorsqu’il avait commencé à utiliser le langage java, celui-ci était encore Open Source.

Cette décision n’est pas sans conséquence, pour Oracle en tous cas. Engagée dans un procès qu’elle estimait pouvoir gagner, elle va maintenant peiné pour pouvoir payer ses avocats et même si elle faisait appel, elle ne toucherait aucun sous avant au moins un an. Google est donc le grand vainqueur de ce procès en esquivant une nouvelle remise en cause de son utilisation de brevets intellectuels.

Publicité
 

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.