Publicité
 

Un cheval de Troie dans CamScanner

Bonjour à tous et bienvenue sur nos pages pour y découvrir sans plus attendre la présentation de l’actualité Android du jour avec cette nouvelle: un cheval de Troie aurait été trouvé dans CamScanner. La nouvelle fait froid dans le dos sachant que l’application est ultra populaire sur le Play Store.

Publicité
 

C’est la société Kaspersky qui a donné l’alerte. En gros l’application intégrait une nouvelle librairie publicitaire, librairie qui contenait en réalité un code de download malveillant. Ce dernier permettait d’aller télécharger un code qui permettait d’exécuter des opérations sur le smartphone sans que l’utilisateur n’en soit informé.

cheval de Troie dans CamScanner b

Pour l’heure, il semblerait surtout que ce code ait été utilisé pour générer des clics et ainsi maximiser des revenus publicitaires en très peu de temps pour les pirates. Mais peu importe, le mal est fait et ce cheval de Troie dans CamScanner fait très mal à la société

L’application CamScanner est en effet aujourd’hui une sorte de mouton noir et se fait lyncher sur les réseaux sociaux. Les développeurs ont depuis mis en ligne sur leur site internet une nouvelle version et vous pouvez même remplir un “statement” si vous avez une plainte à formuler. Preuve que les studios ont bien conscience d’avoir fait une énorme bourde mais sur internet tout va tellement vite.

On se demande quand même comment les services de protection de Google n’ont rien détecté et notamment Google Play Protect. Cela en dit long sur les problématiques de sécurité qui minent le système de Google et son marché d’applications. D’ailleurs le géant propose des récompenses pour motiver les chercheurs à trouver des failles de sécurité afin de mieux protéger les usagers. Mais on n’est vraisemblablement pas sorti de l’auberge.

Publicité
 

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.