Publicité
 

HTC Flyer: Les avantages du Stylet

Alors qu’elle a été lancée début mai 2011, la tablette HTC flyer semble presque déjà dépassée par rapport à la concurrence, ou du moins pas assez compétitive sur le plan tarifaire. Néanmoins, pour son arrivée sur le marché des tablettes, le constructeur taïwanais HTC a choisi l’originalité. La Flyer ne tourne ni sous Android Honeycomb, ni sur la plateforme Nvidia Tegra 2 et n’est pas non plus équipée d’un écran 10 pouces alors que cette diagonale est majoritaire dans ce segment.

La flyer se contente en effet d’un simple processeur cadencé à 1.5 Ghz quand toutes ses concurrentes disposent d’un double coeur, tandis que son OS 2.3 Gingerbread n’est pas la version la plus adaptée à ce format, même si elle reçoit tout de même une surcouche maison HTC Sense 2.1 du plus bel effet, tandis que deux appareils photos, une antenne GPS ou encore une version 3G figure au programme.

Publicité
 

Mais le point sans nul doute le plus déroutant est l’apparition d’un stylet, qui permet entre autre de dessiner ou de prendre des notes comme sur un cahier d’écolier. Commencez à écrire ou griffonner sur l’écran avec le stylet et à peine la « mine » du Magic Pen aura touché l’écran que le mode Scribe va s’activer. Le mode « Scribe » réalise en fait une capture d’écran sur laquelle il est possible de gribouiller, dessiner, écrire… La seule limite étant votre imagination.

Le stylet glisse très bien sur la surface de l’écran et peu importe la façon dont on le tient, pourvu que la mine touche l’écran, on pourra dessiner à loisir. De plus, suivant le type d’outil d’écriture sélectionné, la pression sur le stylet aura une influence sur l’épaisseur du trait.

Concernant les autres composants, on retrouve tout ce qu’il y a de plus classique : Wi-Fi b/g/n, Bluetooth AD2P, GPS, caméra frontale 1 million de pixels, caméra au dos 5 megapixels, lecteur de carte microSD, accéléromètre et compas. On notera l’absence de port (micro)HDMI à l’heure où la Xoom, l’Acer Iconia Tab A500 ou la BlackBerry PlayBook en possède un.

Les applications tiers, et même certaines natives, n’ont pas été pensées pour un écran 7 pouces. On se retrouve donc avec des apps plus ou moins bien adaptées à cette taille d’écran. En guise d’exemple, l’appli Gmail est seulement une version agrandie de celle sur smartphone. On est donc bien loin du confort de Gmail disponible sur Honeycomb.

Si certaines applications ont été revues pour coller à la diagonale plus grande, c’est le cas de Musique, Actualités ou bien Contacts, la majorité des apps ne sont que des versions agrandies.

L’application du journal Le Monde fait même pire puisqu’elle s’affiche dans une résolution bien inférieure à celle de l’écran. Une situation qui rappelle les apps iPhone non optimisées pour l’iPad, sauf que là, pas de possibilité de faire un « x2 » pour afficher l’appli en plus grand.

L’expérience de navigation Web est bonne : le navigateur est rapide et les contenus flash ne posent aucun problèmes notables à la HTC Flyer.

Vidéo de la tablette:

Au final, la HTC Flyer est une bonne tablette 7 pouces mais elle est handicapée par deux points : son prix et Android 2.3. Elle vient se placer face à des ardoises à la diagonale supérieure et aux composants un cran au-dessus…

Publicité
 

Related posts

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.