Publicité
 

Arnaud Montebourg et l’Android à la française

Selon le journal l’Opinion (en ligne seulement et visible ici), Arnaud Montebourg, le “ministre du redressement productif ” (déjà, bon ça a de la gueule) mais aussi accessoirement de l’économie et du numérique, aurait la volonté de créer un système d’exploitation mobile “à la française”, un Android à la française ;  pour concurrencer les mastodontes iOS et Android. Alors bon, là, tout de suite, on a envie de rire, mais en réalité c’est très sérieux … Arrêtez de rire, on vous dit que Nono a de la suite dans les idées.

Publicité
 

C’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe …

Comme à son habitude, le ministre cherche de vieilles idées pour rester dans le vent. On se rappelle notamment son “made in France”, un vieux truc déjà utilisé par Bayrou (entre autres); et bien Arnaud remet ça pour sortir de son chapeau une idée datant de 2010 et proposée par le (déjà) PDG d’Orange: Stéphane Richard. Celui-ci avait dans l’idée de créer un système d’exploitation commun européen entre Vodafone, Telefonica, Deutsche Telekom et Orange. Voila ce qu’il déclarait dans le Figaro: “À nous quatre, nous pesons près d’un milliard de clients et avons une vraie force de frappe et capacité d’influence sur l’industrie. ” Belle idée sur le papier, mais finalement, malgré la “force de frappe“, tout cela est resté sans suite, jusqu’à ce qu’Arnaud tombe (sans doute) sur cet article.

Android à la française 1

Le PDG de Skyrock, Pierre Bellanger, y avait aussi réfléchi. Il militait dans les Echos en 2011 pour une maîtrise souveraine des réseaux en arguant que tous les services internets proposés étaient plus ou moins américains (ce qui techniquement, n’est pas tout à fait faux). En 2013, il persistait et signait en proposant d’utiliser le système Android (qui rappelons le tourne grâce à un noyau Open Source Linux), mais en le transformant “à la française” ou au pire “à l’européenne” …

J’ai une idée, qu’elle est trop bonne, et c’est la mienne …

Devant sa télé dimanche soir, Arnaud a certainement fondu un fusible. “Il faut que je trouve quelque chose” … Et là, hop, un Android à la française. Ben tiens, sans aucun problème tranquille, finger in the nose, oups pardon, les doigts dans le nez ! Du coup Bercy confirme la réflexion du ministre. Sauf que nous on y croit moyen. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on a déjà pris un sacré retard. Et oui, même si rien n’est jamais acquis, surtout dans le domaine des nouvelles technologies, et que toutes les puissances numériques sont amenées à être remise en cause (Blackberry et aujourd’hui iOS), il faudrait quand même un tremblement de terre pour arriver à déloger Android de son piédestal.

Les autres, y sont pas bons …

Surtout que d’autres avant lui y ont déjà songé: Samsung avec Bada, Nokia avec Symbian et plus récemment Ubuntu … Tous se sont cassés les dents, pour des raisons diverses. Le seul moyen selon nous ? Proposer une vraie alternative que cela soit en terme d’utilisation, de sécurité et d’identité numérique: en d’autres termes il faudrait réussir à réveiller le “patriotisme” des français pour qu’ils aient envie d’utiliser un système d’exploitation fabriqué pour eux et pour leurs besoins spécifiques (un peu comme le réseau social Tuenti en Espagne qui concurrence Facebook …). En gros retrouver l’envie d’être à la pointe de quelque chose, plutôt que de copier des pratiques existantes.

Alors voila, merci Arnaud, mais si un Android à la française, c’est juste copier Android, tu peux retourner à ton verre de Dom Perignon.

Publicité
 

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.