Publicité
 

Motorola Defy: Le précurseur

Conçu pour braver une vie mouvementée, le Defy s’annonce comme un smartphone particulièrement attrayant. Doté de tous les atouts de son système Android, il est en plus équipé d’un boîtier étanche et d’un écran tactile capacitif, « Corning Gorilla », capable de résister aux rayures et aux chocs. On y trouve aussi l’environnement MotoBlur concocté par Motorola, ainsi que la technologie CrystalTalk Plus améliorant le rendu sonore des conversations.

Publicité
 

Son écran de 9,4 cm de diagonale offre une définition de 480 x 854 pixels, et pourtant, le téléphone reste compact et léger. Le Defy relève-t-il donc tous les défis ?


Avant l’arrivé de l’Atrix (à grand rendort de publicités télé) sur le marché, Motorola avait retrouvé quelques couleurs avec le lancement du Defy, relativement semblable en terme de gabarit au Galaxy Ace (retrouvez notre présentation ici). Petit et compact, il peut toutefois s’appuyer sur un écran d’une belle définition et il dispose de deux micros pour atténuer les bruits ambiants en conversation.

Censé résister à l’eau et au sable, ce qui n’est pas banal pour un mobile, le Defy propose également la dernière version du système MotoBlur, qui permet de centraliser les fonctions de messagerie de votre mobile, mais aussi de vos réseaux sociaux. Ce dernier enregistre les différents comptes intégrés par l’utilisateur (Facebook, Gmail, etc.) et fusionne l’ensemble des informations de ses contacts. Lorsque le téléphone est remis à zéro, il suffit d’entrer son compte Motoblur pour retrouver tous ses contacts, et même la configuration de ses widgets en un clin d’œil. Du bonheur, du moins si l’on ne se soucie pas trop de la protection de notre vie privée.

Motorola propose une suite de widgets très bien conçus, de la simple météo aux raccourcis vers nos contacts favoris, photo comprise, en passant par les traditionnels Facebook et Twitter. Tous les widgets peuvent être redimensionnés à la volée, et affichent davantage d’informations lorsqu’on les agrandit. L’écran d’accueil du smartphone est du coup très agréable à utiliser, même si l’on regrette ce manque de fluidité graphique typique des téléphones Android.

Motorola s’est attaqué au problème majeur des smartphones, un défaut qui touche beaucoup les modèles sur système Android : l’autonomie. Le fabricant a mis en place plusieurs profils de gestion de la batterie, bien pensés (qui coupent notamment la connectivité 3G la nuit lorsque le téléphone n’est pas utilisé).

Vidéo de test du Motorola Defy:

Un petit téléphone très intelligent donc, qui symbolisera, comme le galaxy Ace là encore, l’entrée de gamme Motorola. Coup de cœur assuré pour les aventuriers et les maladroits !

En Bonus

Une vidéo sympathique: le Motorola Defy testé par les LAPINS CRETINS!!!

Publicité
 

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.