Publicité
 

45 euros pour une tablette Android, voici Aakash !

Après la voiture Tata à 1700 euros, voici venir un autre objet de curiosité pour un pays au développement solide mais qui possède pourtant un grand nombre d’habitants vivant sous le seuil de pauvreté: J’ai nommé l’Inde et la tablette Android à 45 euros seulement, baptisée spirituellement Aakash.

Publicité
 

Celle-ci sera la tablette tactile la moins chère au monde et elle résulte de cinq années de recherches de la part de Datawind, une société britannique et IIT Rajasthan, une université indienne. Commercialisation prévue dès le mois de novembre donc, au prix modique de 3000 roupies environ, soit 45 euros.

“Ciel”, c’est en effet l’une des traduction possible d’Aakash, embarquera Android 2.2, 2GO de mémoire interne, extensible à 32GO avec un lecteur de cartes SD et un processeur cadencé à 600 MhZ. Rappelons que dans la version initiale, ce processeur n’était cadencé qu’à 366 Mhz, un peu limite quand même. Elle sera également dotée d’un écran de 7 pouces, de deux ports USB, d’une prise Jack de 3,5 mm et de 256Mo de Ram. A ce prix de toutes façons, il ne faut pas rêver.

Les 100 000 premières tablettes seront offertes, et les étudiants désireux de l’obtenir bénéficieront d’une réduction de 10 euros, réduction subventionnée par l’Etat indien. Car cette tablette, avec des performances médiocres, se destine clairement aux étudiants indiens, leur permettant de prendre des notes, de surfer sur le net, d’envoyer et de recevoir des mails, rien de plus. Pas de lecture vidéo, pas de photos non plus, il n’y a pas d’appareil photo numérique.

Saluons l’initiative, l’Aakash devrait ravir bon nombre d’Indiens peu familiarisés encore avec les nouvelles technologies. Tout cela est néanmoins à nuancer, le salaire moyen en Inde ne dépassant pas une quarantaine d’euros pas mois, il y a fort à parier que malgré l’effort sur le prix qui nous semble, à nous occidentaux, dérisoire, que cette tablette ne batte pas non plus des records de vente. Cependant, même si elle ne sort pas d’Inde, nul doute qu’elle pourrait lancer une mode: celle des tablettes low cost …

Publicité
 

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.