Publicité
 

Les applications Android bientôt sur BlackBerry !

Ce n’est un secret pour personne, le système d’exploitation des téléphones portables de BlackBerry, RIM (Research in Motion) est en perte de vitesse. Les derniers chiffres en date montrent clairement une poussée de l’IOS et d’Android sur le marché des smartphones. Comment lutter contre ces deux mastodontes ? Le constructeur canadien parie sur les applications, oui mais voila avec ses 35 000 softs développés à ce jour, il fait pâle figure face aux 250 000 disponibles sur l’Android Market.

L’idée serait donc de proposer dans un futur proche une compatiblité entre ses téléphones et les applications fonctionnant sous Android. Comment ? En migrant vers l’environnement QNX.

Publicité
 

QNX est un système d’exploitation UNIX, compatible avec le standard de développement POSIX ce qui lui permet d’accueillir de nombreuses applications Open Source. QNX a d’ailleurs été rachété en 2010 par RIM qui s’en est servi pour développer l’environnement mobile de sa tablette PlayBook en fournissant les outils permettant aux développeurs Android de porter leurs applications dessus. Notons que malgré cela, les ventes de PlayBook ne décollent pas (à peine 500 0000 exemplaires vendus pendant ce trimestre selon le cabinet d’analyse RBC).

Cette stratégie commerciale est donc pour l’instant un échec et en transformant son système d’exploitation RIM prendrait le risque de se couper de son OS BlackBerry, toujours apprécié par de nombreux utilisateurs. Reste que cela lui permettrait d’unifier toutes ses plateformes (Tablettes et Smartphones) avec le même environnement et de faire profiter à ses utilisateurs de toutes les applications de l’Android Market.

Séchez vos larmes, possesseurs de BlackBerry, le miracle est prévu pour 2012, et Android Zone vous tient bien sûr informé.

Publicité
 

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.